A propos

Après un cursus en sciences de l’information et de la communication, j’ai consacré mon mémoire de recherche en histoire de l’art à l’étude d’un dessinateur suisse, Marc Bauer, sous la direction de Sophie Delpeux et Catherine Wermester. Je m’intéresse, de manière générale, aux luttes politiques par le biais de la création contemporaine et ce à travers différents médiums. J’ai également eu l’occasion d’étudier la démarche de Michel Paysant.

En 2019, mon mémoire de Master 2 Professionnel a porté sur le thème des fermes urbaines intégrant une dimension artistique, sous la direction de Nathalie Blanc, directrice du LADYSS. La même année, j’ai été admissible au concours d’attaché de conservation du patrimoine dans la spécialité patrimoine scientifique, technique et naturel (PSTN/Université Paris Diderot),

Durant huit mois, j’ai travaillé pour l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du Centre National d’Etudes Spatiales. Dans le cadre de cette mission, je me suis intéressé à la construction visuelle de l’histoire spatiale, en dehors des images courantes et connues de l’Espace, à la croisée de l’anthropologie de l’imaginaire, des cultures visuelles. Je me suis notamment documenté sur l’archive historique, compris comme un domaine de création à part entière.

En créant ma propre association, La Focale des Patrimoines (Béarn / Pyrénées Atlantiques) mon objectif est de participer à la valorisation des patrimoines – matériels et immatériels – du Grand Sud-Ouest par le biais de la création contemporaine.  Afin de tenter d’enrayer la perte d’une mémoire patrimoniale, la Focale des Patrimoines vise à restaurer les connaissances autour des objets culturels matériels et immatériels en constituant des groupes de réflexion transdisciplinaires. La recherche d’archives historiques, menée en amont de la mise en place d’un groupe de travail, le Groupe de Recherche Artistique sur les Patrimoines (GRAP), permet la collecte de documents inédits et une approche originale des thématiques proposées.

Ayant à coeur d’approcher les patrimoines culturels et naturels de manière transversale et ouverte, je suis passionnée par l’ethnomusicologie, les patrimoines industriels, et l’histoire de l’art.

Publications et interventions : 

Participation au comité de rédaction de la revue Espace(s) n°19 – Le Grand Jeu (octobre 2020)

Participation aux ateliers de recherche « Lieu de l’art » (Paris, INHA, 7, 8 et 9 octobre 2019)

Coline Blot, in Jean-Paul Pinte (dir.), « Enseignement préservation et diffusion des identités numériques », Traité des sciences et techniques de l’information, Hermès Sciences, Communication & Organisation; 2014/1 (n° 45), pages 311 à 314.