A propos

Chercheur dans le champ de l’écologie et de l’histoire de l’art, je prépare également les concours des conservateurs du patrimoine dans la spécialité patrimoine scientifique, technique et naturel (PSTN/Université Paris Diderot), et suis auditrice libre à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Après un cursus en sciences de l’information et de la communication, j’ai consacré mon mémoire de recherche en histoire de l’art à l’étude d’un dessinateur suisse, Marc Bauer, sous la direction de Sophie Delpeux et Catherine Wermester. Je m’intéresse, de manière générale, aux luttes politiques par le biais de l’art, à travers différents médiums (dessin et graphisme, arts chorégraphiques, photographies, cinéma et luttes autochtones). J’ai également eu l’occasion d’étudier la démarche de Michel Paysant.

Mes recherches actuelles portent sur le thème des fermes urbaines qui intègrent une dimension artistique, en lien avec le LADYSS.

Je développe également le projet de recenser les démarches nouvelles concernant la défense de l’environnement et le partage des ressources (culturelles, alimentaires, matérielles, humaines) par l’art, et ce en France, dans un premier temps.

Le but de ce site est de partager de multiples réflexions, menées lors de concours blanc, de recherches thématiques, mais également en parallèle de la vie universitaire, en visitant des expositions, au fil de lectures, et de divagations croisant toujours plusieurs disciplines : anthropologie du vivant, sociologie, philosophie des sciences, histoire de l’art et des techniques.

Publication :

Coline Blot, in Jean-Paul Pinte (dir.), « Enseignement préservation et diffusion des identités numériques », Traité des sciences et techniques de l’information, Hermès Sciences, Communication & Organisation; 2014/1 (n° 45), pages 311 à 314.

Intervention à venir : 

Ateliers de recherche « Lieu de l’art » (Paris, INHA, 7, 8 et 9 octobre 2019)